I
I
I
I
I
I
   
Pascal Beauvais
Valérie-Laure Benabou
Martin Collet
Alexis Constantin
Pascal Lokiec
Etienne Pataut
Sophie Robin-Olivier
Judith Rochfeld
Guillaume Tusseau
 
 
 
 
 
  
Guillaume Tusseau
Droit constitutionnel - Contentieux
Droit comparé
 
 
guillaume tusseau
 
 
 
 

Professeur des Universités
à l'Ecole de droit de Sciences Po

 

Domaine d'expertise

Droit constitutionnel
Contentieux constitutionnel
Droit comparé

 
 

Guillaume Tusseau est professeur des universités à l’Ecole de droit de Sciences Po depuis 2010, après avoir été en poste à l’université de Rouen et à l’université Paris II (Panthéon-Assas). Il y enseigne les Institutions politiques, le droit constitutionnel, le contentieux constitutionnel comparé et la théorie du droit. Il s’insère dans de nombreux réseaux de recherche en Europe, en Asie, en Amérique du Nord et en Amérique latine. Ses champs d’expertise le conduisent à intervenir fréquemment aux côtés de cabinets d’avocats, d’institutions gouvernementales et paragouvernementales, ainsi que de représentants de la société civile, en France et à l’étranger. Dans le cadre de dossiers complexes, il a notamment abordé des problématiques liées à la protection des droits fondamentaux, à la répartition des compétences normatives, à la sécession et à la reconnaissance d’Etats ou à la probité et à l’éthique publique.

 
 
 
publications rÉcentes
 
 
 
 

Droit constitutionnel et institutions politiques, avec Olivier Duhamel, 5e éd., Paris, Editions du Seuil, 2019, 1058 p.

(dir.), La déontologie publique. Trajectoire et présence d’une notion ambiguë, Paris, Institut francophone pour la justice et la démocratie, diffusion LGDJ Lextenso, coll. « Colloques et essais », Vol. 92, 2019, 232 p.

« Le présidentialisme de la Cinquième République. La part de l’autosuggestion dans la culture constitutionnelle », in O. Duhamel, M. Foucault, M. Fulla, M. Lazar (dir.), La Ve République démystifiée, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 2019, 243 p., pp. 27-35.

« Le Conseil constitutionnel et le ‘délit de solidarité’ : de la consécration activiste d’une norme constitutionnelle sous-appliquée à la révélation d’une stratégie contrainte de communication juridictionnelle ? », Revue critique de droit international privé, 2019, pp. 35-64.

« Deux dogmes du constitutionnalisme », in Penser le droit à partir de l’individu. Mélanges en hommage à Elisabeth Zoller, Paris, Dalloz, 2018, xxii 889 p., pp. 835-883.

« La Ve République et l’évitement (provisoire ?) de la crise : du droit constitutionnel à la science du droit constitutionnel », in D. Chagnollaud de Sabouret, B. Montay (dir.), Les soixante ans de la Constitution 1958-2018, préf. E. Balladur, Paris, Dalloz, 2018, xix 373 p., pp. 45-61.

« Parlement et droits fondamentaux », in O. Rozenberg, E. Thiers (dir.), Traité d’études parlementaires, Bruxelles, Larcier, coll. « Etudes parlementaires », 2018, 752 p., pp. 219-272. 

« Enfrentar el panjudicialismo epistémico: la escotomización de formas políticas de control de constitucionalidad », in Parlamento y constitución. Anuario, n° 18, 2017, pp. 9-53. 

« Chronique de jurisprudence droit administratif et droit constitutionnel. Jurisprudence étrangère », in Revue française de droit administratif, bisannuelle depuis 2011

« Remarques sur l’‘arsenal’ des juges constitutionnels. A propos de l’arme ultime de la substitution aux autorités politiques », in S. Bagni, G.A. Figueroa, G. Pavani (coord.), La ciencia del derecho constitucional comparado. Libro homenaje a Lucio Pegoraro, 3. Vol., México, Tirant lo Blanch, 2017, Vol. 2, 1694 p., pp. 1615-1648.

« Constitutional Council of France (Conseil constitutionnel) », in R.Wolfrum, R.Grote, F.Lachenmann (ed.), Max Planck Encyclopedia of Comparative Constitutional Law, 2017 http://oxcon.ouplaw.com/home/mpeccol

 

« Les juges constitutionnels comme autorités normatives : éléments d’une taxonomie des sentences constitutionnelles », in G. Grandjean, J. Wildemeersch (dir.), Les juges : décideurs politiques ? Essais sur le pouvoir politique des juges dans l’exercice de leur fonction, préf. P. Martens, Bruxelles, Bruylant, 2016, 371 p., pp. 169-196. 

« La réactivation du ‘49-3’ », Recueil Dalloz, n° 9, 5 mars 2015, p. 560.

« Irregulare aliquod et (tantum non) monstro simile’ : remarques sur les heurs et malheurs des dialogues juridictionnels transconstitutionnels », in P. Brunet, K. Hasegawa, H. Yamamoto (dir.), Rencontre franco-japonaise autour des transferts de concepts juridiques, Paris, Mare & Martin, 2014, 304 p., pp. 97-140.

« Les causes du choix d’un modèle de contrôle de constitutionnalité. Observations critiques sur un dogme explicatif de l’étude du contentieux constitutionnel », in Jus politicum. Revue de droit politique, n° 13, 2014

« Façonner le ‘gardien de la conscience’. Les Présidents des Etats-Unis et les juges de la Cour suprême », in Pouvoirs. Revue française d’études constitutionnelles et politiques, n° 150, 2014, pp. 53-68.

« La législation déléguée », in M. Troper, D. Chagnollaud (dir.), Traité international de droit constitutionnel, Vol. 2, Paris, Dalloz, 2012, xxxvi 805 p., pp. 605-657.

« The Province of Constitutionalism Undetermined: From the Fall of State Constitutionalism to the Rise of Panlegalism? », in L. Boulle (ed.), Globalisation & Governance, Cape Town, Siber Ink, 2011, xv 278 p., pp. 81-112.

« The Concept of Constitutional Emergency Power: A Theoretical and Comparative Approach », in Archiv für Rechts- und Sozialphilosophie, Bd. 97(4), 2011, pp. 498-530.

 « La fin d’une exception française ? », in Pouvoirs. Revue française d’études constitutionnelles et politiques, n° 137, 2011, pp. 5-17.

Para acabar con los « modelos » de jurisdicción constitucional: Un ensayo de crítica, 2aed., México, Porrúa, col. « Biblioteca de Derecho Procesal Constitucional », Vol. 50, 2011, xix 171 p.